White paper

Je me saisis d’une feuille blanche.
Cette page blanche, lieu d’écriture par excellence, m’offrait l’espace idéal pour laisser libre cours à mon imagination, et faisant appel à ma mémoire, à mon imaginaire, libérer ma plume et ma parole pour aller à la rencontre de l’autre, mon semblable.